AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
.
avatar


$ : 15155
INSCRIPTION : 11/12/2015
MESSAGES : 7
MessageSujet: Rien n'est vraiment perdu tant que maman ne l'a pas cherché. [PV Kyohei Walker] Mar 22 Déc - 13:36




La simplicité la perdra. Déjà ce matin, elle ne s’était pas levée à l’heure, son réveil ayant pris une heure de retard elle ne sait comment, Astrid c’est retrouvé réveillé par la douce alarme à huit heure au lieu de sept. Elle s’était donc dépêchée d’enfiler ses habits, à l’endroit ou à l’envers, elle s’en fichait. Elle avait cour de dessin et dieu sait que son professeur est intolérant sur les retards. Elle est sortie de son studio en catastrophe et est parti tout droit pour l’académie. Elle a couru comme une idiote dans la rue, n’ayant pas pensé à prendre le bus et surtout l’ayant loupé de peu. Astrid a du tombé au moins trois ou quatre fois sur des passants. Certains la grondaient tandis que d’autres juraient à son passage.

Arrivée à l’académie, elle traversa le hall, pour se diriger vers sa salle de cour. Enfin, elle du prendre un couloir pensant que c’était celui qu’elle avait l’habitude de prendre. Mais ce n’était visiblement pas le bon, parce qu’elle s’est retrouvée dans une partie de l’académie qu’elle ne connaissait pas du tout. Astrid tournait la tête tout le temps, changeant de sens tout le temps. Elle avait arrêté de courir et respirait très fort, elle était complètement essoufflé. Elle marchait vers elle ne sait où. Quand elle croisait du monde, elle n’osait pas vraiment demander où se trouvait, ils étaient si impressionnant qu’elle n’osait pas. Elle n’osait pas non plus utiliser son talent de speed, de peur de se faire attraper par quelqu’un, la plus part des gens on peur des speciels, elle n’a aucune envie que les gens aient peur d’elle. Après avoir tournée et tournée dans les couloirs, elle se dit qu’au final si elle utilisait son speed alors que le couloir est désert, ça ne pourrait pas faire de mal. Elle se mit donc à courir si vite que lors d’un virage dans le couloir, elle n’avait pas eu le temps de ralentir. Elle heurta quelqu’un de plein fouet, si bien qu’elle se retrouva au sol.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» « On ne peut rien comprendre à la vie tant qu'on n'a rien compris à la mort. »
» On dirait que rien n'a vraiment changé... Ft Arthur Pendragon et Merlin
» L'amour est une chose spéciale, dont un rien peut briser cet avenir tant convoitait ...
» Qui a perdu l'honneur n'a plus rien à perdre || Léandre de Vallombreuse
» Je suis un peu Perdu..

San Fransokyo :: San Fransokyo - La ville :: Académies-